[Total : 2    Moyenne : 4/5]

Turmeric en anglais, haldi en Hindi, le curcuma bio antioxydant naturel puissant est un des ingrédients essentiel de la cuisine indienne.

Epice médicinale de la pharmacopée âyurvédique, le curcuma bio est à mettre à toutes les sauces…
De son nom botanique curcuma longa, il est de la famille des zingibéracées, donc le cousin du gingembre et du galanga. Rhizome très facile à cultiver, avec un peu de chance, il vous offrira ses superbes fleurs, avant la récolte en automne.

Le curcuma cultivé biologiquement est riche en antioxydants naturels puissants

Le curcuma cultivé biologiquement est riche en antioxydants naturels puissants

Séchée et réduite en poudre, ou utilisée fraiche, cette épice très populaire, qui rentre dans la composition du « curry », devrait agrémenter tous vos plats. Et pas uniquement pour ses valeurs gustatives ! Utilisé depuis plus de 2 millénaires par la médecine âyurvédique, le curcuma bio fascine les chercheurs du monde entier pour les innombrables vertus thérapeutiques qu’il procure à la santé.
Traditionnellement, il est utilisé dans toute l’Asie pour stimuler la digestion, notamment parce qu’il augmente la sécrétion biliaire. Mais son action médicinale ne s’arrête pas là. Depuis plusieurs décennies maintenant, la médecine occidentale moderne multiplie les recherches sur les curcuminoïdes (dont la curcumine constitue environ 90 % de ces composés). Antioxydants très puissants, son utilisation en médecine traditionnelle, notamment pour le traitement de divers troubles comme les douleurs rhumatismales ou menstruelles, la guérison des ulcères et des blessures ainsi que des lésions causées par la gale et l’eczéma, par exemple, s’expliquerait entre autre par son action anti-inflammatoire.
Concernant le cancer, de nombreuses études sont en cours. D’un point de vue clinique, les données sont encore peu nombreuses. Mais selon des données épidémiologiques, la prévalence de plusieurs cancers (du côlon, du sein, de la prostate et du poumon) est moins élevée dans les pays asiatiques, gros consommateurs de curcuma bio. Les chercheurs pensent en effet que les effets antioxydants et anti-inflammatoires de la curcumine peuvent jouer un rôle dans la prévention, mais aussi le traitement du cancer. Des études in vitro indiquent déjà que la curcumine inhibe la prolifération des cellules cancéreuses et qu’elle favorise la fabrication d’enzymes qui aident le corps à se débarrasser des cellules cancéreuses.
D’autres études montrent que le curcuma bio serait efficace pour booster le système immunitaire, lutter contre les troubles digestifs et bien d’autres. Il pourrait même combattre les troubles liés à Alzheimer, en détruisant le dépôt des protéines bêta-amyloïdes, plaques de protéines qui se forment dans les vaisseaux sanguins du cerveau des personnes atteintes de cette maladie.
Consommé au quotidien, le curcuma bio imprègne tout l’organisme, et agit en prévention. Pour que le corps absorbe le plus possible de curcumine, il faut l’associer au poivre. L’utilisation de l’huile et de la « broméline » ( présente dans l’ananas et le gingembre) favorise également l’assimilation de ce principe actif.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*