Curcuma bio description

Boutique Biologiquement.com
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

NOMS COMMUNS : Safran des Indes, Safran bâtard, Racine de safran, Safran indien, Safran bourdon, Souchet de l’Inde, Doigts de curcuma

CONSTITUANTS PRINCIPAUX :

Une huile essentielle, de l’amidon, des colorants, des résines, des principes amers
des vitamines, des minéraux

Curcuma bio description
Curcuma bio description

PARTIES UTILISÉES :

Le rhizome

DESCRIPTION :

Le curcuma est une plante herbacée, vivace, dressée, de 10 cm de haut. Sa souche rhizomateuse est, intérieurement d’une belle couleur jaune d’or, aromatique. Ses feuilles, très longues, oblongues à elliptiques, engainantes, possèdent une puissante nervure axiale et des nervures secondaires parallèles. En leur sein s’élève l’inflorescence, constituée par un axe densément pourvu de fleurs jaunâtres axillées par des pièces vertes et stériles. Seules les bractées sommitales, roses, sont du plus bel effet.

CULTURE ET RÉCOLTE :

Originaire de l’Inde, on le trouve en Chine, au Viêt Nam, aux Antilles, en Amérique centrale. Il se multiplie à l’aide de tronçons de rhizomes munis de bourgeons. On ramasse les racines à l’entrée de l’hiver, qui sont de gros bulbes jaunes à l’intérieur. La qualité du curcuma du Bengale est la plus estimée. On repique des tronçons de rhizome puis on récolte neuf mois après. On le fait bouillir, on ôte la peau, on le sèche au soleil (perte de 75% de son poids), puis on le réduit en poudre.

PROPRIÉTÉS :

– Digestive
– Anti-inflammatoire
– Antibactérienne
– Cholagogue
– Emménagogue
– Antiseptique

INDICATIONS :

– Digestions lentes
– Arthrite
– Psoriasis
– Infections urinaires
– Diarrhées
– Arthrite
– Rhumatismes

UN PEU D’HISTOIRE :

Dans le Pacifique, certaines ethnies attribuent au curcuma des propriétés magiques pour chasser les mauvais esprits. Pour les Birmans, l’Univers est sorti de cette plante.
En Inde, le curcuma est une épice sacrée et signe de bonne augure. Elle est vénérée par les hindous, qui l’associent à la fertilité : au cours du mariage, le fiancé passe un fil imprégné de curry autour du cou de la mariée. En Malaisie, de la pâte de curcuma étalée sur le ventre de la mère et le cordon ombilical éloignent les mauvais esprits.

USAGE CULINAIRE :

Le curcuma est un des ingrédients essentiels de la cuisine indienne. Associé à d’autres épices, il aromatise à merveille le curry : son parfum, son goût poivré et sa couleur jaune lui ont conféré une place indispensable.

ATTENTION :

Si une lésion ou un calcul obstrue les voies biliaires, il est impératif de consulter un médecin avant d’entreprendre un traitement au curcuma.
Certains auteurs mettent en garde contre l’usage de curcuma en cas d’irritations gastriques et il peut provoquer des réactions cutanées.

Le curcuma : digestion et prévention des cancers

Boutique Biologiquement.com
[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Le curcuma bio une épice également utilisée comme colorant alimentaire de couleur jaune orangé.

Riche en curcumine fortement anti-oxydante, ses propriétés thérapeutiques font l’objet de nombreuses études scientifiques : digestion, fonctionnement hépatique, douleurs inflammatoires comme celles causées par l’arthrite, santé cardio-vasculaire, prévention des cancers…

Colorant, épice et outil thérapeutique traditionnel
Le curcuma, Curcuma longa, est une plante herbacée de la famille des Zingibéracées, comme le gingembre. Son rhizome est utilisé depuis des millénaires, notamment en Inde, pour ses propriétés thérapeutiques, sa saveur et sa couleur orangée si caractéristique. Il est l’un des principaux ingrédients du fameux curry indien. Ainsi, le curcuma a longtemps été utilisé comme colorant alimentaire et textile avant l’arrivée des colorants de synthèse. Aujourd’hui encore, l’industrie alimentaire utilise la curcumine (l’un des principaux constituants du curcuma) comme colorant, sous le code E100.

Le curcuma : digestion et prévention des cancers
Le curcuma : digestion et prévention des cancers

Propriétés thérapeutiques du curcuma
L’utilisation traditionnelle du curcuma dans la médecine ayurvédique, comme anti-inflammatoire et soutien de la digestion, a intéressé les chercheurs : de nombreuses études et essais cliniques ont été réalisés autour du curcuma, et plus particulièrement de la curcumine. Ses principaux intérêts thérapeutiques sont les suivants :

Action anti-inflammatoire : douleurs articulaires, notamment liées à l’arthrite rhumatoïde, réduction des oedèmes post-opératoires, douleurs pré-menstruelles chez la femme, inflammations cutanées de type eczéma…
Sphère digestive : troubles hépatiques, dyspepsie (troubles digestifs se manifestant par des maux d’estomac, des nausées, une diminution de l’appétit, une sensation de surcharge digestive…), ulcères gastriques (par inhibition de la bactérie Helicobacter pylori)…
Système cardio-vasculaire : prévention de l’oxydation du LDL-cholestérol et possible réduction du taux de cholestérol total, permettant de supposer un effet protecteur du curcuma contre l’athérosclérose ;
Prévention des cancers grâce à l’action fortement anti-oxydante de la curcumine.
Cependant, pour avoir un effet thérapeutique, la curcumine doit être présente à des concentrations importantes, difficiles à obtenir ailleurs que dans le tube digestif. C’est donc dans le traitement des troubles digestifs que le curcuma semble être le plus efficace, du moins sous les formes galéniques (et aux concentrations) disponibles en phytothérapie.

Conseils de consommation
A noter que la curcumine est liposoluble et qu’elle est mieux assimilée par l’organisme si elle est accompagnée de matières grasses : curcuma utilisé dans les plats en sauces, capsules ou comprimés pris avec une huile végétale, ou encore dilution d’une cuillerée à café de curcuma dans un verre de lait (lait de vache ou lait de soja).

Enfin, si vous avez l’habitude d’utiliser du poivre en cuisine, surtout ne changez rien : le potentiel thérapeutique du curcuma est maximisé en cas de consommation simultanée de poivre noir !

Curcuma longa

Boutique Biologiquement.com
[Total : 1    Moyenne : 1/5]

Le rhizome séché, entier ou fragmenté (le curcuma bio antioxydant naturel puissant).

Origine

Le curcuma est une plante herbacée arbustive, de la famille des Zingibéracées, originaire d’Asie tropicale, d’Afrique et des Antilles.
La drogue est importée de Chine, d’Inde ou encore d’Indonésie. Le rhizome porte une tige munie à sa base de grandes feuilles oblongues, aux nervures parallèles, entourées d’une gaine.
Les fleurs jaunes sont formées de 3 grands pétales et de 3 sépales soudés. Les rhizomes, de couleur gris brun, présentent des stigmates allongés provenant des feuilles.
La cassure est coloré en jaune orangé vif (présence de curcuminoïdes).

Curcuma longa
Curcuma longa

Le curcuma présente de multiples vertus :
– Il possède des propriétés cholagogues (augmentation de la sécrétion biliaire) liées à la présence des curcuminoïdes ce qui facilite la digestion et l’appétit. – Ces curcuminoïdes, à la coloration jaune orangée justifient aussi l’utilisation du rhizome de curcuma comme épice (c’est le constituant principal de la poudre de curry), réputée capable de stimuler l’appétit.
– Des propriétés anti-inflammatoires ( grace à l’inhibition de la cyclo-oxygénase et de la synthèse des prostaglandines), protectrices des cellules du foie (notamment vis-à-vis du tétrachlorure de carbone) ont été démontrées.
– Le pouvoir protecteur des curcuminoïdes possède également des effets anti-cancérigène, antibactérien et antiviral prouvés. – Un polysaccharide (uconane A) présent dans les rhizomes du curcuma possède en outre des propriétés stimulantes des défenses de l’organisme.

Sous forme d’infusion : l’infusion de rhizomes de curcuma est peu usuelle ; on lui préfère les préparations standardisées en curcuminoïdes. – La plante entre ainsi dans la composition de spécialités pharmaceutiques : Arkogélules Curcuma, Billérol, Choléodoron Weleda, Hépatoum…
Contre-indications

– Lithiase biliaire (c’est-à-dire obstruction des voies biliaires)
Effets indésirables

– Aucun à l’exception de celui cité en contre-indication
Le conseil de votre pharmacien Giphar

– Si le curcuma peut par son action stimuler l’appétit et renforcer nos défenses, il n’est pas inutile de lui donner un coup de pouce :

– Soignez l’alimentation : un manque d’appétit est souvent la conséquence du caractère répétitif de nos repas. Etonnez vos papilles et par la même occasion, apportez à l’organisme tous les éléments essentiels à son tonus.

– Prenez vos repas à heure fixe et faites un bon petit déjeuner le matin. Evitez de grignoter entre les repas.
– Pensez aux loisirs : notre mode de vie moderne, qui favorise le stress (bruit, pollution, transports en commun, conditions de travail) doit parfois céder la place à la détente. Essayez de bien séparer le travail et les loisirs, afin de recharger les batteries et de retrouver progressivement l’appétit et la forme.

– Le sommeil est également un pilier de notre forme : ne laissez pas la fatigue s’accumuler au fil des jours.

– Le fenugrec peut renforcer efficacement l’action du curcuma.

– En l’absence d’amélioration après 1 semaine de traitement, il est conseillé de consulter son médecin généraliste.